Partenaires


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


PACEN

Programme sur l’Aval du Cycle et l’Energie Nucléaire

Contexte

En ce début de XXIème siècle, un regain d’intérêt pour l’énergie nucléaire se manifeste au niveau mondial. Plusieurs facteurs sont cités pour justifier cette évolution. Ils n’ont pas tous la même importance selon les zones géographiques et les pays même s’ils les concernent tous. On peut par exemple mentionner :

  • Le souci d’une certaine indépendance énergétique,
  • l’accès toujours plus difficile aux ressources fossiles comme le pétrole, le gaz et même le charbon,
  • l’impact des émissions de gaz à effet de serre sur le climat avec la possibilité de conséquences négatives pour l’environnement ou pour l’humanité,
  • les limitations à un déploiement des énergies renouvelables à un niveau qui soit en réelle adéquation avec les besoins de nos sociétés,
  • les impératifs de compétitivité économique,
  • une prévision d’accroissement de la demande d’électricité et de chaleur destinée non seulement à couvrir les besoins actuels pour une population croissante mais aussi à permettre la mise en œuvre massive de technologies nouvelles telles que
    • nouveaux transports collectifs,
    • véhicules électriques ou véhicules hybrides rechargeables,
    • production d’hydrogène,
    • production de biocarburants de seconde génération,
    • pompes à chaleur,
    • désalinisation d’eau de mer.

L’ensemble de ces facteurs plaide pour la mise en place d’un système de production énergétique (électricité et chaleur) qui incorpore une fraction importante de nucléaire. Beaucoup de pays en sont maintenant convaincus.

En France, le gouvernement et le parlement conscients de ces enjeux ont en 2005 et 2006 élaboré et voté deux lois qui (entre autres choses) encadrent le dispositif de recherche français sur le nucléaire du futur, la gestion de ses déchets ainsi que ceux du nucléaire présent. Ces lois organisent la recherche pour la décennie à venir autour de deux axes

  • Axe 1 : Un nucléaire du futur durable (régénération pour assurer la pérennité de la ressource fissile et transmutation pour réduire la radiotoxicité des déchets). L’organisme responsable du pilotage de cet axe est le CEA [1].
  • Axe 2 : Définition d’une méthodologie de gestion réversible des déchets actuels et futurs adaptée aux besoins de la France ; proposition d’un site de stockage dans l’est du bassin parisien en prévision d’un débat parlementaire en 2015. L’organisme responsable du pilotage de cet axe est l’Andra [2].

La loi met aussi en place une Commission Nationale d’Evaluation (CNE) qui suit en continu l’avancement des travaux sur les deux axes et fournit chaque année un rapport d’évaluation au gouvernement et au parlement.

Finalement la loi demande au CNRS [3] de participer activement à l’organisation de l’ensemble des compétences pertinentes au sein du monde académique. En plus de l’intérêt scientifique du sujet aussi riche qui en soit serait à lui seul une motivation pour une implication de l’organisme, cette demande de la loi et l’importance pour le pays qu’elle exprime sont les raisons qui ont motivé la mise sur pied du programme PACEN.


Missions

Le CNRS a confié à PACEN les missions suivantes :

  • utiliser le large spectre de compétences au sein du monde académique (départements et instituts du CNRS, Universités et Ecoles d’Ingénieurs) pour contribuer au progrès des connaissances sur :
    • l’énergie nucléaire de fission du futur,
    • la gestion des déchets de cette industrie,
    • les questions de société associées,
  • participer à la formation par la recherche des compétences futures en complément du dispositif d’enseignement supérieur qui se met en place actuellement,
  • favoriser l’interaction des équipes CNRS et universitaires avec les grands acteurs de la recherche et les industriels français du domaine,
  • promouvoir des thèmes de recherche à long terme non inscrits dans la stratégie des autres acteurs nationaux ou des industriels et pour lesquels le CNRS et les Universités françaises ont la capacité d’apporter une contribution,
  • favoriser au sein même du programme l’interaction transdisciplinaire entre les communautés impliquées ainsi que l’interaction avec les programmes du CNRS ayant des thèmes de recherche voisins tels que « Energie », « Matériaux », ...,
  • aider à la mise en place d’une participation du monde universitaire et du CNRS dans les programmes européens tels que EURATOM.

Organisation

Le programme PACEN est une structure fédérative (programme interdisciplinaire) au sein du CNRS. Il dépend donc directement de la direction du CNRS qui en a confié la responsabilité de pilotage à l’IN2P3 [4].

L’ensemble des instituts du CNRS est associé à ce pilotage par l’intermédiaire d’un comité de pilotage.

PACEN est organisée en neuf structures de recherche chacune munie d’une équipe de direction. L’ensemble de ces équipes de direction constitue avec le directeur scientifique du programme un bureau qui assure le suivi opérationnel et la coordination des actions et rapporte au comité de pilotage.

Les ressources sont allouées dans l’enveloppe des programmes interdisciplinaires et sont gérées pour le CNRS par l’IPAM [5].

Parmi les structures de recherche six d’entre elles (FORPRO, GEDEPEON, MATINEX, MOMAS, PARIS, TRASSE) correspondent à des partenariats de recherche avec les grands acteurs du nucléaire français (CEA, Andra, EDF, AREVA, IRSN, BRGM). Pour chacun d’entre eux un ensemble de thèmes spécifiques est défini en commun avec les partenaires intéressés. L’ambition est de couvrir au mieux le spectre de recherche défini par les lois tout en restreignant la structure à une taille qui garantisse son efficacité.

Sur des sujets, ne relevant pas de la stratégie des autres acteurs nationaux bien qu’étant pertinents pour la loi et correspondant à des compétences académiques de bon niveau et disposant de relais internationaux, PACEN a lancé des programmes internes sous la responsabilité de l’IN2P3 et des départements et instituts du CNRS concernés par la thématique.

De façon générale, les départements et instituts du CNRS scientifiques concernés par une structure sont associés à l’ensemble des comités d’évaluation et de pilotage de cette structure.


Partenariats

PACEN s’appuie actuellement sur six partenariats de type GNR [6] qui sont présentés dans les arborescences accessibles par les onglets à gauche de l’écran

  • GEDEPEON : Gestion des Déchets et Production d’Energie par des Options Nouvelles. Les partenaires sont le CEA, EDF et AREVA-NP.
  • MOMAS : Modélisation et Simulation Mathématiques pour le stockage. Les partenaires sont le CEA, l’Andra, EDF, l’IRSN et le BRGM.
  • MATINEX : Matériaux Innovants en Conditions Extrêmes. Les partenaires sont le CEA, EDF AREVA-NC et AREVA-NP.
  • FORPRO : Formations géologiques profondes. Le partenaire est l’Andra.
  • PARIS : Physico-chimie des actinides et radio-éléments aux interfaces et en solution. Les partenaires sont le CEA, EDF et l’Andra.
  • TRASSE : Transferts des radionucléides dans le sol, le sous-sol et vers les écosystèmes. Le partenaire est l’IRSN.

Programmes Internes

Pour ses actions en interne, PACEN s’appuie actuellement sur trois PCR [7] qui sont présentés dans les arborescences accessibles par les onglets à gauche de l’écran

  • ANSF
  • APHIT
  • ACSSON

Pour plus d’information, veuillez consulter la page du CNRS.


[1] CEA : Commissariat à l’Energie Atomique

[2] Andra : Agence nationale de gestion des déchets radioactifs

[3] CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique

[4] IN2P3 : Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules

[5] IPAM : Indicateurs, Programmation, Allocation des Moyens

[6] GNR : Groupement National de Recherche

[7] PCR : Programme Concerté de Recherche


amlodipine uk purchase diclofenac potassium generic lipitor 80mg in canada doxycycline 100mg buy doxycycline overnight mail biduret for sale buy ciplactin buy naltima usa metronidazole in india accutane canada amiloride hcl canada buy cheapest qutipin omeprazole discount voltaren tablets naltrexone 2.5 mg cost buy flutivate usa accutane costs simvastatin online without prescription amlodipine besylate 2.5mg http://hypergeo.eu/?buy=817760 order diflucan more doxycycline 20mg cost norvasc price in california prilosec online canada in france cheap biduret buy cheap vilitra 75mg voltaren vidalista http://hypergeo.eu/?buy=332385 buy cheapest biduret bupron lipitor no prescription tretinoin order prilosec online ract buy tadarise online in new york cheap levipil about simvastatin 10 for sale baclofen online buy online lasix fluconazole 200 mg flagyl quick http://hypergeo.eu/?buy=298209 more info generic xtane naltima lowest price doxycycline 100mg capsules zocor costs buy terbicip canada lipitor 10mg cost in canada nexium 40mg australia buy rizact http://hypergeo.eu/?buy=419686 http://hypergeo.eu/?buy=815952 zocor generic cost of memantine 100 mg doxycycline rifaximin at canadian pharmacy